Les différents types de filtres à particules

Un filtre à particules (FAP) est conçu pour éliminer les particules ou la suie des gaz d’échappement d’un moteur au gazole/diesel.

En savoir plus sur les FAP

Cordiérite

Les filtres en cordiérite filtrent très bien, mais le gros inconvénient, c’est qu’elles ont un point de fusion relativement bas (environ 1 200 °C). Les substrats en cordiérite sont réputés pour fondre pendant la régénération du filtre. L’élément filtrant fond généralement quand il est plus chargé que normal. Ils sont également sensibles aux chocs mécaniques et aux vibrations, ce qui les rend aisément susceptibles de se fissurer.

Carbure de silicium

Les petits éléments filtrants sont fabriqués sous forme de « monobloc », tandis que les éléments filtrants plus grands sont divisés en segments séparés par un joint spécial.

Le carbure de silicium (SiC) est une matière filtrante très utilisée. Les filtres en SiC (EHC PF) offrent une filtration d’excellente qualité (minimum 95 %) et possèdent un point de fusion très élevé (2 700 °C).  Les petits éléments filtrants sont fabriqués sous forme de « monobloc », tandis que les éléments filtrants plus grands sont divisés en segments séparés par un joint spécial. Ils sont de ce fait bien moins sensibles aux chocs, aux vibrations et aux grandes fluctuations de température. Ils se fissurent donc moins rapidement.

Microfibres de verre

Les filtres jetables, comme les EHC P15, EHC L20 et EHC HT, sont faits de microfibres de verre. Les cartouches jetables servent dans des filtres amovibles (EHC P15 et EHC L20) ou permanents (EHC HT). Ils possèdent une efficacité de filtration très élevée, de minimum99 %.